Aerospatiale SN-601 Corvette

Le biréacteur Aerospatiale SN-601 Corvette est un avion de transport d’affaires conçu à la fin des années 1960. Construit à quarante exemplaires seulement, c'est la seule réalisation de l'avionneur national français dans le domaine très concurrentiel de l’aviation d'affaires.

Le prototype s’envole pour la première fois le 16 juillet 1970 mais s’écrase avec son équipage lors d’un essai après 270 heures de vol en mars 1971. A la suite de modifications, le second prototype SN 601 (F-WUAS) reprend les vols d’essais le 20 décembre 1972.

La certification française est accordée le 28 mai 1974. Malgré l'annonce d'un nombre important de commandes américaines, les ventes n’ont pas été à la hauteur des prévisions. Trente-six exemplaires de série seulement sont construits en six ans.
Et en 1978, la production de ces appareils, vendus surtout en France et en Europe, est arrêtée à Méaulte et Saint Nazaire. L’exemplaire du musée est arrivé chez Airbus en mars 2003 après avoir été exploité par la compagnie aérienne Gallic du 4 décembre 1989 au 22 octobre 1998 (photos).

Entre 1998 et mars 2003, il a été détenu par plusieurs entreprises spécialisées dans l'aviation d'affaires. Une flotte de Corvette a été exploitée par Aérospatiale puis Airbus pour les liaisons inter-sites (passagers et pièces urgentes) de 1981 à 2009. Ces corvettes assurant des navettes quotidiennes ont ainsi cumulé 63 500 heures de vol.

Collection Airbus Operations SAS